C'est toujours marrant et bizarre de voir les différences d'attitudes à la sortie d'un exam, d'un concours, d'une interro, etc . . .

Tu as les sûrs d'eux qui disent avoir réussi et qu'ils ont cartonné, même s'ils ne sont pas spécialement bons élèves.

Ceux qui justement sont bons élèves mais tellement peu sûrs d'eux, que c'est la catastrophe, ils se mettent à pleurer, ils pensent (à tort mais ça on a beau leur dire, ils ne nous entendent pas!) qu'ils ont complètement foiré, et que leur moyenne va baisser, et que c'est la fin du monde !

Ceux qui s'en foutent clairement, qu'ils aient réussi ou pas d'ailleurs, adepte de la doctrine du "peace and love" (on verra bien, je vais pas me prendre la tête !).

Y'a ceux qui vérifient dans leurs bouquins si les réponses qu'ils ont fournies sont bonnes ou pas, puis d'autres qui préfèrent ne surtout pas savoir s'ils se sont plantés !

Ceux qui comparent avec les autres en leur demandant ce qu'ils ont répondu, afin de se situer, mais bon, je vois pas trop bien l'intérêt car au final, si quelqu'un connaissait vraiment toutes les réponses, en étant abolument sûr de ne pas faire d'erreur, il serait pas là ! Mais à la place du Prof !

Bref, que d'attitudes différentes, les stressés, ceux qui s'en foutent, les sûrs d'eux etc . . . mais au final, c'est celui qui les note qui détient la clé ! Et puis, ce qui est fait est fait : alors pourquoi essayer de savoir ce que de toute façon, nous ne saurons qu'à réception de la notation et de la correction ?!

Et vous, vous étiez comment à la sortie d'un exam ?!

Dounia Joy